Le Duo

Le duo « Bleu Charrette » est né en 2015, résultat d’un coup de foudre musical entre deux musiciens, l’un britannique : James Armstrong (auteur-compositeur, chanteur multi-instrumentaliste), et l’autre française, d’origine néerlandaise, Sacha Touw (chanteuse, harmoniciste).
Bien que provenant d’horizons très différents, l’alchimie opère immédiatement entre les membres du nouveau duo, chacun apportant ses racines, sa couleur musicale et ses influences.

James Armstrong

James Armstrong commence sa carrière musicale à Londres dans les années 60 comme batteur et chanteur au sein du groupe de rock  « Mad Eye », un trio de lycéens  mêlant reprises (Cream, Hendrix, The Doors) et  compos. A cette époque, il commence aussi l’apprentissage de la guitare et de l'harmonica.
Dans les années 70, il anime des sessions hebdomadaires de musique traditionnelle irlandaise (sa mère est Irandaise) à la fac. Il joue dans des folk clubs dans le nord de l'Angleterre et se produit avec le showband « Checkmate » en tant que bassiste et chanteur pendant quatre ans. Il commence ensuite à écrire et jouer ses propres compositions comme artiste solo dans les années quatre-vingt. Il se produit avec les groupes « Heads on Springs » (fusion compos/poésie) et  « Double Vision » (folk/pop/rock/blues).
Puis dans les années 90, il apprend à jouer du mélodeon et rejoint le groupe «The Loose Knit Band» qui accompagne «The Loose Women», troupe de danse traditionnelle anglaise de style "Border Morris", avec lequel il participe à de nombreux festivals folkloriques anglais. Parallèlement, il est aussi le musicien dans "The Sandgate Hoodeners"", groupe de "hoodening"' traditionnel. A la même période, il renoue avec ses origines et crée le groupe de folk irlandais  « Drowsy Maggie » dans le sud-est de l'Angleterre avec  lequel il se produit sur de nombreuses scènes pendant plusieurs années en tant que multi-instrumentaliste (chant, guitare, mélodéon, percussion). Dans les années 2000, il crée deux autres groupes : « Raglan Road » (irlandais) et « River Gypsies » (folk), où il joue ses propres compos. En  2011, il fonde le trio de folk « Armstrong & Shoesmith » avec lequel il enregistre l’album « Paradise Row » en 2012  Le trio joue dans de nombreux pubs, clubs et festivals.
En 2013, il déménage en France où il se produit avec Victoria Shoesmith avec le duo « Armstrong and Shoesmith ».  En 2014, il fonde le groupe Bleu Charrette avec Arnaud Bordes, rejoint par Sacha Touw fin 2015. Ensemble, ils reprendront le chemin du studio pour enregistrer un premier album réunissant une vingtaine de compos mêlant le folk, le blues et le rock.

L’écriture musicale de James reflète ses racines profondes, puisant dans la tradition folk teinté de blues, de pop et de rock. Exprimés sur des mélodies accrocheuses, ses textes abordent les aspects de sa vie mêlés à des histoires folkloriques, vraies ou inventées.

Sa voix « dylanesque », son jeu de guitare et d’harmonica précis et groovy forment le moteur du groupe.


Sacha Touw

Passionnée de musique et surtout de danse depuis son très jeune âge, Sacha découvre sa voix et le plaisir de chanter sur le tard. Elle est déjà maman, lorsque des amis musiciens lui demandent de rejoindre leur groupe de pop-rock « Blof » en tant que chanteuse. A son arrivée dans le Lot en 2005, elle rejoint l’Atelier Chansons de Prayssac alors animé par Claude Préchac, auteur-compositeur-guitariste. Ensemble, ils écrivent plusieurs chansons. 6 années plus tard, ils forment le groupe « Jazzmospheric », un duo de chansons aux couleurs jazz. Ils se produisent pendant 5 ans sur de nombreuses scènes du grand Sud-ouest.

Parallèlement, elle s’initie à l’harmonica diatonique et rejoint la chorale des Marottins à Gindou (46) où elle découvre la magie de la polyphonie et explore ses capacités vocales en tant que soprano.

Fin 2015, elle fait la connaissance de James Armstrong qui lui demande de rejoindre le groupe Bleu Charrette ; une rencontre qui lui permet de renouer avec ses premières amours : le folk, le blues et la pop anglo-saxonne.

Telle une recette magique, sa voix puissante au timbre clair quelque peu éraillé se marie parfaitement avec celle de James. Son jeu d’harmonica et de percussion viennent enrichir le jeu de guitare et d’harmonica de son acolyte et donne une nouvelle dimension au duo.